L’apnée en piscine : comment augmenter ses capacités respiratoires

L’apnée consiste à retenir le plus longtemps possible sa respiration. La pratique de l’apnée se fait en piscine ou dans le cadre de la plongée sans bouteille .

ecole-de-surf-hossegor

S’entrainer à l’apnée en piscine

L’apnée en piscine regroupe plusieurs disciplines, les deux principales étant : l’apnée statique et l’apnée dynamique.

L’APNÉE STATIQUE

En apnée statique l’apnéiste reste sur place, immobile, le plus souvent allongé à la surface de l’eau, la tête entièrement immergée.

Le record du monde d’apnée statique est de plus de onze minutes pour les hommes, et huit minutes pour les femmes.

L’APNÉE DYNAMIQUE

L’apnée dynamique consiste à parcourir la plus grande distance possible sans respirer. Cette discipline peut se pratiquer avec ou sans palmes.

Comment améliorer la durée d’apnée ?

Pour augmenter la durée d’apnée il faut réduire au maximum le besoin d’oxygène des poumons. Pour cela il faut limiter l’activité musculaire, être parfaitement détendu et ne pas avoir froid (le corps humain consomme plus d’oxygène s’il doit se réchauffer).

Par ailleurs, à force de s’entrainer, l’apnéiste va augmenter la capacité de sa cage thoracique : la quantité d’oxygène emmagasinée avant de s’immerger sera plus importante.

Pratiquer l’apnée en toute sécurité :

La pratique de l’apnée peut provoquer des accidents. Quelques règles de sécurité s’imposent :

– Ne jamais pratiquer l’apnée seul, s’assurer qu’il y ait toujours une personne à proximité qui peut porter secours en cas de besoin.

– Ne pas vouloir à tout prix battre des records : la progression doit se faire doucement

– Rester à l’écoute de son corps.