AQUABIKE : LES BIENFAITS DU VÉLO DANS L’EAU POUR TOUS

L’aquabiking séduit un nombre croissant d’amateurs de fitness, convaincus par les effets positifs rapidement constatés sur les jambes en général (et la cellulite en particulier).

aquabiking-372-468-0

L’aquabiking se pratique généralement en cours collectifs, mais certaines piscines mettent des aqua-bike à la disposition des nageurs tout au long de la journée  

Qu’est ce que l’aquabiking ?

L’aquabiking, c’est tout simplement une variante de l’aquagym  pratiquée avec un « bike » (vélo d’appartement, comme on en trouve dans toutes les salles de fitness) dans l’eau. Et ça change tout. Les vertus cardio-vasculaires sont toujours là, mais la résistance de l’eau a pour conséquence un effort différent, un massage aux multiples vertus : le cœur bat 10% moins vite que dans l’air et les graisses sont brûlées en priorité. Ajoutons à cela le massage constant dû au mouvement de l’eau, et on obtient une action destructrice contre la cellulite et sa redoutable partie visible, la peau d’orange.

C’est aussi une cure de jouvence pour les jambes lourdes. Les muscles des mollets, des cuisses, des fessiers, jusqu’aux abdos et à la colonne vertébrale, sont bien sollicités ; il faut dire que l’on ne se contente pas de pédaler bêtement, c’est généralement en cours collectifs que l’on pratique l’aquabiking, bien encadré par un coach spécialisé.

Un maximum de résultats pour un minimum d’effort

On peut estimer qu’une demie-heure d’aquabiking équivaut à une heure de pédalage « normal » ! Alors, qu’est-ce qu’on attend pour se jeter à l’eau ?

Remarque : l’aquabiking est aussi connu sous le nom d’aquacyclingou ou d’aquavelo.

Exercices d’aquabike à pratiquer seul

L’aquabike est un sport aquatique très prisé, et qui a de nombreux effets bénéfiques sur le corps. Il s’agit de faire du vélo dans l’eau. Différents exercices peuvent être proposés.

Quelques exercices d’aquabike

Le simple fait de pédaler sur le vélo dans l’eau a déjà un effet positif. Mais une séance d’aquabiking se déroule en enchainant différents exercices.

Il est possible de pédaler assis, debout, et également en ajoutant des mouvements de bras. Par exemple, vous pouvez pédaler en joignant vos mains sur votre tête, ou en faisant des pompes sur le guidon.

Vous pouvez pédaler à différentes vitesses. Augmentez l’allure au fur et à mesure, avec des petites séries de 5 minutes, et finissez par un sprint ! Puis revenez à un rythme modéré. Ces variantes sont l’occasion d’adopter différentes positions : genoux serrés ou écartés, en danseuse, etc. La position en danseuse consiste à se mettre debout sur les pédales, les genoux légèrement pliés : pédaler ainsi demande beaucoup d’efforts et un peu d’entrainement !

Il est également possible de pédaler à l’envers (rétropédalage), et de faire des abdos  ! Pour cela, asseyez-vous sur la selle et coincez vos pieds sur le guidon.

Les avantages de l’aquabike

Pédaler dans l’eau a de nombreux avantages, notamment grâce au massage de l’eau sur le corps. L’effort peut sembler moins intense qu’en salle de sport classique, mais le résultat est bel et bien là. L’aquabike permet de :

  • Muscler les jambes,
  • Diminuer la cellulite,
  • Raffermir les fessiers,
  • Affiner la taille,
  • Soulager les jambes lourdes,
  • Travailler le système cardio-vasculaire,
  • Gagner en endurance.